top of page

Les chrétiens, un peuple nomade ?


Ce qui fonde le christianisme est une vérité qui ne cesse d'être en mouvement pour demeurer vraie à toutes les époques et dans toutes les cultures. Les chrétiens ne doivent pas se figer dans des règles et des attitudes, ils doivent sans cesse être en mouvement, s'adapter à l'environnement pour y apporter sens. C'est la vocation d'un peuple nomade, passager dans le temps de tous. Dès qu'il se fixe, il construit un système de pensée et de vie ; il s'immobilise surtout et perd sa pertinence en même temps que sa mission.

Fort des vérités évangéliques, le chrétien avance et voyage, rencontre et traverse. Le Christ ne s'est jamais fixé en un lieu en encourageant le peuple à venir le rencontrer là, comme aiment à le faire les gourous de toute sorte. Le Christ est un itinérant et même lorsqu'on le fixe en croix et qu'on l'enferme dans un tombeau, il n'y reste pas. Il poursuit sa route et envoie ses disciples jusqu'aux extrémités de la terre. Eric Denimal

11 vues1 commentaire

1 comentário


Bravo pour cette belle méditation, courte mais inspirante, et qui nous rappelle l’importance de notre appel à être des "Chrétiens en mouvement" dans une société qui bouge beaucoup !

Curtir
bottom of page